mercredi 16 juin 2010

Nintendo's Bouffe-tout is back

On me sortira des Starfox, des Mario Kart et que sais-je d'autre, mais sans être un gros fan-boy, la marque Nintendo est chère à mon cœur pour trois choses.
1: Les tous premiers Marios de la NES
2: Zelda (sauf ceux de la N64 auxquels je n'ai pas joué, les graphismes de cette dernière m'ayant toujours rebutés)
3: Kirby

Et oui, plus que les shoots en 3D ou les courses de véhicules en SD cracheurs de carapaces de tortues, cette petite boule rose m'a enchanté de nombreuses heures de part son caractère mignon, sa maniabilité fluffy et son humour décalé (on joue tout de même une boule de chewing gum toute mimi qui bouffe TOUT le monde dans un univers gentil et cute). Aujourd'hui, Nintendo remet le couvert avec ce qui est pour moi LA bonne surprise de l'E3 2010 (à l'inverse de Kid Icarus sur 3DS, encore une belle licence 2D qui se transforme en shoot impersonnel. Sans doute que la nouvelle portable aidera à faire passer la pilule pour beaucoup).

Plus qu'un simple jeu de plateforme, le nouveau Kirby se passe dans un monde que ne renieront pas les couturiers de tous bords. Boutons, morceaux de jean, fermetures éclair, Kirby semble cette fois évoluer dans nos placards à vêtement. Un choix assez étrange sur le papier, mais qui visuellement et ludiquement trouve tout son sens quand dézipper un morceau de décors révèle un pan caché de niveau, quand tirer sur un bouton raccourcit un précipice, quand emmêler le fil qui constitue un boss et le lui rejeter à la tête fait office de technique de combat. Je ne parle même pas de ce passage où Kirby et son pote décident de se balader sous les couvertures, et qu'on ne les repère que par des bosses sous le tissu.
Bref, une véritable merveille d'inventivité qui promet encore de longue heures d’émerveillement. Loin des gamins qui sautent face à leur télé pour faire risette à un tigre virtuel.
La 2D ma bonne dame, ca c'est du vrai gaming !

1 commentaire:

DigiNico a dit…

kawai overdose... :-p

Not for me, I guess...

DN./.