jeudi 25 novembre 2010

Interview Leinil Francis Yu - Seconde partie

 Seconde partie de l'interview accordée par le dessinateur de comics Leinil Yu au Comic-Con parisien en Juillet dernier (la première ICI). Alors que tout le modne le criblait de questions concernant son nouveau bouquin Superior avec Mark Millar, j'ai pour ma part préféré revenir avec lui sur quelques anciens bouquins qui ont marqué sa carrière (comics que je lui ai présenté en live puisque ca fait un moment que j'adore son travail). 


X-MEN ANNUAL
"C'est la premiere fois que j'ai fait de la couleur par ordinateur pour une couverture. Donc c'est très mauvais (Rires). On voit que j'étais un débutant car tous ceux qui découvrent Photoshop font, comme je l'ai fait ici, l'utilisation du filtre aquarelle. Heureusement, je pense que je me suis amélioré depuis. Mais c'est un livre très intéressant car c'est la première et la seule fois que j'ai fait un comic book en format latéral. Et puis, j'ai travaillé dessus avec Grant Morrison, qui est bien sur l'un des plus grands scénaristes du monde"


HIGH ROADS #1
"Ah ! Ca, c’était la seconde fois que j'utilisais un ordinateur pour [faire les couleurs d']une couverture. Cette fois, j'avais utilisé Painter. Painter vous permet de faire certaines choses impossible à faire sur Photoshop, comme les effets de peinture à l'huile. Mais je suis finalement revenu à Photoshop, et c'est ce que j'utilise actuellement. Le travail que j'ai fait ici pourrait facilement être fait sur Photoshop. Bien sur, je suis très fier de High Roads. C'est un des comics dont je suis le plus fier. Cela rend plutôt bien et je suis content que les gens m'en parlent encore aujourd'hui et l'apprécient encore."  

Un des personnages principal est un très grand acteur de par son influence à Hollywood, sa carrière et son caractère très affirmé, mais possède une taille minuscule. Était-ce une référence à Tom Cruise ?
(Rires) "Je ne suis pas sûr des intentions de Scott Lobdell à ce niveau. Je pense que High Roads est plus quelque chose qui s'inspire des films de Nicolas Cage, mais effectivement, ce personnage pourrrait tout à fait être Tom Cruise !"  

Après avoir longuement travaillé sur les Avengers, c'est quelque chose qui vous manque, travailler sur un mini-run avec un scénario original ?
"Oui. C'est pour cela que je fais actuellement Superior avec Mark Millar."

ULTIMATE X-MEN - WOLVERINE Vs HULK
Comment avez-vous rencontré Damon Lindelof (co-producteur exécutif et scénariste de Lost et du dernier Star Trek, ndlr) ?
Je crois que c'est Jeff Loeb qui m'a présenté Joss Whedon puis Damon Lindelof. C'est un peu mon parrain dans le monde des comics. Un peu comme une fée bienveillante qui veille sur moi (Rires). C'était cool de travailler avec lui parce que j'adore Lost.  

La mini-série s'est arrété au bout de quelques numéros pour se finir trois ans plus tard. Vous avez eut des difficultés à reprendre le run après tant de temps ?  
"J'étais un peu nerveux au début, mais après quelque pages, je crois que j'ai bien repris la cadence".  



SUPERMAN BIRTHRIGHT
"Ces comics marquent un tournant pour mon style car j'ai alors essayé de le simplifier, de retenir mes ardeurs. J'adore les couleurs et l'encrage. Superman a toujours été un de mes personnages préférés, et c'est quelque chose que je voulais faire depuis longtemps. C'est une expérience que je voudrais revivre un jour, faire une autre histoire de Superman ou peut-etre Batman".  

Est-ce que vous on vous a contacté, rapport au nouveau film en production supervisé par David Fincher ?
"Non, pas encore. Je suis toujours exclusivement chez Marvel, et je pense que DC sait que je suis très heureux chez eux. Mais je pense que pour le film, il risquent de changer à nouveau les origines de Superman".


SILENT DRAGON
"J'ai toujours été attiré par la science fiction. On pourrait croire que je suis attiré par les super héros, mais en fait c'est vraiment la science fiction qui me passionne. Silent Dragon, c'est la série qui m'a parmi de me dégourdir les muscles, de faire un peu de science fiction, et d'y inclure beaucoup de culture japonaise. C'est un peu faire d'une pierre deux coups".  

Vous rappelez-vous de la genèse de Silent Dragon ?
"En fait c'est principalement basé sur une idée d'Andy Diggle (The Losers). Il a écrit le script et je lui ait ensuite envoyé beaucoup d'images. Les masques, les robots géants... Il les as ensuite inclus dans l'histoire. C'est vraiment son bébé aussi".

Est-ce que vous aviez prévu la fin dès le départ ? C'est vraiment un comic book fun, mais aussi extrêmement sombre.. 
"Oui, je ne pensais pas que cela allait être si sombre. Initialement, Reese (le héros, ndlr) possède un cerveau, mais j'ai suggéré qu'il soit un cyborg intégral et ne le découvre que plus tard. J'ai mis beaucoup de moi dans cette œuvre.  
Cela fait un moment que je n'ai pas mis autant de détails dans une BD".  


NEW AVENGERS 2 
Comment avez vous-réagi en lisant le script de ce comic book dans lequel on apprends que la Elektra mise en scène depuis plusieurs numéros est en fait une Skrull qui prépare l'invasion de la planète par ses semblables ?
"je ne lis jamais en avance ce que je dessine. Donc quand je suis tombé sur cette page, j'ai été like "What ??" (Rires). J'ai été aussi surpris que le lecteur".  

Est-il difficile pour un dessinateur de suivre l'univers Marvel ? Il y a tellement de protagonistes et d'histoires à suivre, spécialement pour vous qui dessiniez ici tant de personnages en un coup...
"En fait je me concentre surtout sur ce que je fais et je demande les références aux éditeurs quand j'en ai besoin. Je ne lis pas de Comics quand je travaille. C'est si facile de s'y plonger et d'être influencé ! Je pense d'ailleurs que c'est le cas pour beaucoup de dessinateurs".  

Est-il difficile de rester un fan en travaillant dans cet univers ?
"Oui, tout à fait. De la même manière qu'on arrête vite de manger des hamburgers quand on en fait toute la journée. Pour le coup, j'ai fini par me mettre à lire des recueils (des trade paperbacks) et à ne plus suivre les histoires au numéro".


SECRET INVASION
Quand avez vous appris que vous étiez en charge de ce run ?
"Je pense courant 2007. C'est arrivé sur ma table et j'étais vraiment content. Je travaillais déjà sur les New Avengers et c'était quelque chose d'énorme pour moi. J'étais déjà très content de travailler sur les Avengers et j'ai vu ce livre encore plus gigantesque me tomber dessus. C'est un sentiment qui vous happe tout entier".  



ULTIMATE AVENGERS 2
"J'ai toujours voulu travailler avec Mark Millar. C'est quelque chose qui me trottait dans la tête depuis 5 ou six ans, et je suis content que l'on ai finalement pu faire quelque chose ensemble. Bien sûr, j'étais intimidé au début, mais c'est un mec sympa".

Il écrit beaucoup de choses très sombres et violentes, comme son récent Nemesis.
"Oui, mais Superior sera justement le reflet de cela. Ce sera un bon contraste avec Nemesis".



SKETCHBOOK 2009
"c'est une collection de concept arts. Je crois que c'est le 3eme ou le 4eme que j'ai fait. On y retrouve tout mon travail, mes crayonnés, et ce que j'ai fait en dehors du monde des comics. Entre autre également des travaux pour une boite d'emballage ou pour un jeu vidéo, qui n'a d'ailleurs jamais abouti. C'est dommage mais cela arrive souvent".  

Est-ce qu'il est difficile de choisir ce que vous allez mettre dedans ? Ou dès qu'une image vous plaît, vous la mettez de côté pour l'y inclure ?
"J'y pense désormais, je fais bien attention à garder des copies de mon travail pour les prochains. On trouve par exemple quelques images de ce que j'avais prévu pour le film 2012".

C'est un ouvrage que vous éditez spécialement pour le Comic Con ?
Oui. J'ai commencé à réunir de nouvelles illustrations, mais je pense quel le prochain ne sortira pas avant un moment, et je ne pense pas qu'il sera aussi épais. (pour info, il a depuis été édité et a été vendu au Comic-Con de New York cet automne


Encore un grand merci à Leinil Francis Yu, à mon rédac chef chez Geek le Mg et aux organisateurs du Comic Con et de la Japan Expo !

Diana in V : The bitch is back !

Une nouvelle bande annonce de la seconde saison de V vient de tomber.
Bon, quand je dis V, je parle bien sûr du nouveau remake de ABC, et non du chef d'œuvre original de Kenneth Johnson datant de 1983. Mais en tant que fan de ce dernier, je ne peux que sauter au plafond en voyant cet nouveau montage, qui dévoile le retour de Jane Badler au casting ! ( ^3^ woohooo !! \o/)

Yes Diana is Back !


Alors on se doute que le personnage n'est pas le même (on ne sait d'ailleurs pas encore s'il aura le même prénom) mais vu son rôle, je peux vous assurer que je ne risque pas de manquer une miette de ce qui s'annonce ! :bave:

Vous reprendrez bien un peu de Pilgrim ?

Plus qu'une semaine avant de pouvoir jubiler en salles devant le nouveau film d'Edgar Wright ! Plus qu'une semaine avant de découvrir sur grand écran les aventure du geek Scott Pilgrim et de ses potes, inventés par le génial canadien Bryan O'Malley.

 Et tandis qu'en France, le manga original n'en est qu'à son troisième volume, la collection complète des aventures de la bande en folie vient de sortir aux US dans un coffret collector plus qu'attractif. Au programme : une boite de rangement alléchante toute pixelisée, ainsi qu'un poster collector exclusif. Dois-je me racheter l'intégralité des volumes, juste pour ça ? J'avoue que l'idée m'a traversé l'esprit.

 A noter la différence de prix entre les US, l'Angleterre et la France (avec livraison gratos pour ce dernier).

lundi 22 novembre 2010

Les Simpsons : Un générique special Avatar !

Après avoir laissé la parole à l'artiste grapheur Banksy il y a quelques semaines, la série animée Les Simpson a cette semaine profité de son générique pour rendre hommage au film de James Cameron Avatar.

J'imagine que le choix de la date est loin d'être une coïncidence puisque l'édition triple Blu-ray du film ayant enregistré le plus gros records de recettes de tous les temps est sorti la semaine dernière, avec un montage proposant près de 16 minutes inédites.

Au cas ou certains se poseraient encore la question, oui, c'est bien la Fox qui produit et Les Simpson, et Avatar. Alors, hommage de fan ou coup de pouce commercial opportuniste ? Vu le caractère de sale gosse de Matt Groening, sans doute un peu  des deux.

dimanche 21 novembre 2010

X-Files s'invite chez Supernatural

Une des choses que j'adore dans la série Supernatural, c'est la propension qu'ont ses auteurs pour la déconne et le référentiel. Heureusement d'ailleurs, car on se lasserait vite de la tonne d'histoires de fantômes, de vampires, de légendes urbaines remaniées ou de démons si celles-ci étaient traitées au premier degré depuis six saisons. 

Hormis les répliques bien senties et le décalage constant entre le sérieux des situations et l'approche à la cool des frères Winchester, le créateur de la série Eric Kripke et ses scénaristes se font souvent plaisir en parodiant ou en rendant hommages à la pop culture (américaine), et plus particulièrement au monde du fantastique et des séries. 

Reality show télévisé (les Ghostfacers de la troisième saison remixés à la Rec), épisode entièrement en noir et blanc en hommage aux films de la Hammer, auteur prophète écrivant la série dans la série dans le cadre d'une arche scénaristique apocalyptique et convention amateur durant laquelle nos héros rencontrent leurs fans en cosplay, tout y passe. La cinquième saison propose même un épisode durant lequel Sam et Dean traversent les genres, entre la sitcom, la pub pour hémorroïdes et une hilarante parodie de Grey's Anatomy !!

Bizarrement, la série n'avait rendu jusqu'ici que de subtils hommages épars à X-Files. Une « erreur » enfin réparée avec le dernier épisode en date du show, qui propose carrément une relecture à sa sauce du générique de l'œuvre culte de Chris Carter. Crop circles, kidnapping extra-terrestre, tout y est... avant bien sûr que l'épisode ne prenne une toute autre direction.

C'est bien simple : avec de telles surprises, Supernatural est, avec Rescue Me et Castle, une des très rares séries de « longue durée » que je continue de suivre aveuglément quoiqu'il arrive. Alors que Lost s'est achevée en beauté l'an passé, que la troisième saison de Fringe a commencé un peu trop doucement à mon goût (pour lentement prendre de la puissance ces dernières semaines) et que Sons of Anarchy a malheureusement tiré plus que de raison durant la quasi-totalité de sa troisième saison sur un élément qu'on espérait résolu en deux temps trois mouvements, ils est toujours bon d'avoir quelques repères funs et solides !