jeudi 6 janvier 2011

Derezzzzzzzed

Parce que j'en ai un peu marre de voir que même sur les sites officiels, on ne trouve que la vidéo bande annonce de ce titre des Daft Punk, voici le véritable clip de Derezzed, un des morceaux spécialement composé par le groupe de frenchies pour la BO de Tron Legacy.

Un clip magnifique a été fait exprès diffusez le Nondidjûuu ! (et mattez le en 1080, ca déchire)




Tron Legacy /Tron l'héritage : Les jouets

Vous l'avez sans doute remarqué, en ce moment, je suis un peu TRON monomaniaque. Pour parler d'autre chose que de l'histoire du film, je dois bien avouer que les designs de l'univers et en particulier des véhicules m'ont particulièrement séduit. Ce n'est d'ailleurs pas pour rien que le poulain de David Fincher Joseph Kosinski, avec sa formation d’architecte, a été choisi pour réaliser le film. Lignes épurées, masses imposantes et magnifiques, codes couleurs manichéens (pour la plupart), tout a été défini pour donner un look unique et immédiatement identifiable aux objets et aux personnages.
Fatalement, il fallait donc bien que la grosse masse de jouets (Disney oblige, et c'est tant mieux) fasse une arrivée fracassante dans mon foyer.


J'avais commencé la semaine dernière par faire un petit tour à Album St Michel pour célébrer la chose (ça tombait bien, c'était pile le jour de l'arrivage). Malheureusement, et comme je l'avais déjà pressenti en voyant les modèles sur le net, les grandes figurines (taille Big Jim) ne m'ont pas plus parlé que ça. Principalement en raison de leurs articulations rigides et du fait que tous les persos identifiables du film (Sam Flynn et Clu dans la série disponible) n'ont pas de visage modelé, mais un un casque avec une succession alternée de photos de visages qui s'allume quand on presse un bouton (avec quelques phrases prononcées en plus). Fun, inventif, mais pas assez fidèle pour moi qui juge qu'une sculpture de visage fidèle et convainquante est la clé d'une figurine réussie.

Heureusement, j'ai tout de même trouvé mon bonheur avec les figurines "core". Plus petites, celles-ci s'allument également (le torse, via un petit bouton à l'arrière) et m'ont semblé mieux articulée. Encore une fois, les visages font défaut à certains (Olivia Wilde avec un casque, c'est pas Olivia Wilde -__-) mais j'ai finalement craqué pour celles de Quorra et de Rinzler. La finition est admirable pour des figurines de cette taille (plus petites il me semble que celles de Star Wars ou de G.I. Joe), et si l'ont ne peut pas faire ce que l'on veut (impossible de faire prendre à Rinzler ses poses iconiques), ça reste tout de même du bon boulot de la part du constructeur Spin Master.
J'en ai profité pour chopper le St Graal des véhicules, le light cycle blanc immaculé de Kevin Flynn, collant bien plus aux anciens modèles que les nouveaux designs. Le véhicule s'allume lui aussi.


Aujourd'hui, A peine plus d'une semaine après en avoir passé commande sur eBay, j'ai également reçu mes cadeaux de noël !
D'un côté, j'avais complètement craqué sur le One Man Light Jet que l'on voit à la fin de la troisième bande annonce du film, et je n'ai pas été déçu en ouvrant la boite. C'est beau, encore une fois l'attention au détail est impeccable (la figure en caoutchouc mou, si elle n'a d'articulée que ses bras, est de toute beauté), et l'on retrouve quelques features amusantes : les ailerons sont ajustables et ça tire des missiles. Après avoir monté la chose, on n'a donc qu'une envie : jouer comme un con avec en faisant des moulinets dans l'espace.
Seul gros soucis : aucun socle pour poser le véhicule. Le fabriquant a manifestement beaucoup plus pensé à l'aspect jouet qu'a l'aspect collection sur ce coup, et il va falloir ruser pour mettre l'objet en valeur sur une étagère. Qu'à cela ne tienne : je préfère un joli jouet (qui s'allume, oui madame), qu'un truc bien présenté mais fait à la va-vite.

- Cliquez pour agrandir -

Second colis et gros morceau de la collection : la série de dix véhicules Die Cast. Comme le signale cette appellation qui fait référence au moulage sous pression, il s'agit de reproductions en métal bien lourd avec certains finitions en plastique/caoutchouc (les roues des light cycles et celles du light runner, dont l'avant est articulé). Le résultat : une collection du plus bel effet comme vous pouvez en juger sur les photos ci-dessous. La table à dessin sur laquelle je prend les photos étant inclinée, j'ai d'ailleurs dû placer certains véhicules à l'horizontale afin qu'ils ne se pètent pas la gueule, signe que les roues sont bien lâches, permettant aux véhicules de rouler facilement. Bref, je suis aux anges, même si je me demande encore pourquoi le fabriquant a choisi de modeler une limousine de cet univers au lieu d'un tank (sans doute parce qu'on ne voit ces derniers que dans le jeu Tron Evolution) ou du Rectifier, énorme vaisseau de commandement que l'on voit aussi dans le premier film.

- Cliquez pour agrandir - 
Reste à savoir si et comment ces jouets seront disponible en France (aura-t-on droit à quelques pièces de certaines éditions limitées ? Je pense principalement au light cycle deluxe de CLU, compatible avec les core figures comme le sont le One man light jet et la version deluxe du light runner). Une chose est sûre, je vais longtemps continuer à me demander si je vais ou non finir cette collection ou m’arrêter après avoir choppé les 3 core figurines qui me font encore envie (CLU, et les deux sortes de gardes).
Réponse sans doute prochainement après avoir fait l'acquisition de belles étagères en verre chez IKEA pour exposer tout ça !

mercredi 5 janvier 2011

Machete en stop motion

Si vous n'avez pas vu Machete, le dernier film de Roberto Rodriguez avec Danny Trejo, honte à vous.

Si vous n'avez pas aimé Machete, c'est votre choix. Mais honte à vous également parce que :
Uno : Vous ne savez pas vous détendre
Dos : Vous attendiez autre chose et avez jugé le film pour ce qu'il n'est pas au lieu de l'apprécier pour ce qu'il est.
Tres : Vous détestez viscéralement Roberto Rodriguez et c'est mal de détester quelqu'un sans discernement (même s'il est vrai que Bobby nous a tout de même pondu un bon paquet de bouses intergalactiques à faire fondre les globules oculaires).
Quatro : Vous détestez le gore et priez le politiquement correcte du matin au soir. Ok, ça ne se discute pas, mais c'est quand même dommage (voire raison numéro Uno).

Pour vous repentir et rattrapez vos fautes, voici une petite vidéo très bien foutu qui devrait vous mettre le sourire au lèvres (à moins que vous ne détestiez les pubs au point de vous jeter par la fenêtre, voir raison Uno).

Tron L'héritage version 8 bits et coffret FNAC

C'est très court, mais ça fait tout de même vachement plaisir ^__^



Au passage, la FNAC propose un coffret de réservation collector comprenant :
_La Bande Originale de Tron : L'Héritage" (en edition simple j'imagine)
_La bande-dessinée
_Un jeu de 5 photos collector
_Les 2 places de cinéma pour "Tron : L'Héritage"
_Le morceau de pellicule du Film
_Une carte cadeau pour récupérer le Superset Tron (Blu-ray 3D + Blu-ray + DVD) à sa sortie

Le tout pour 89,90€.


C'est une initiative louable, mais quand on a déjà la BO en collector, la carte UGC et quand on sait que la fameuse édition Superset proposée ne coûte que 25€ en préco, ça fait tout de même 45€ pour une BD, un coffret en carton, un bout de péloche et 5 photos.

Le gros avantage de ce coffret se révèle donc quand on a la carte Fnac puisqu'il s'accompagne de 50€ en bons d'achat, ce qui fait le tout à 30€, Blu-ray collector compris !
Et puis comme j'ai l'intention d'aller le voir chez Gaumont en raison du dispositif RealD, les places me feront économiser de l'argent (voir ma critique mais pour résumer, la 3D rend mieux comme ça en ce qui me concerne, contrairement aux système de lunettes actives de chez UGC /MK2. Coup de bol, c'est le système qu'utilisent les projos IMAX).

En ce qui me concerne, c'est donc carrément une affaire ! <3