mercredi 23 mars 2011

Prince of Persia + Ikaruga = Outland

Aller hop, encore un jeu sur lequel je vais sans doute passer de longues heures. Prévu pour ce printemps sur le Playstation Network et le Xbox Live, Outland est un jeu d'action plateforme nous plaçant dans la peau d'un épéiste dynamique.

Porté par une animation léchée et bien speed, Outland semble posséder les deux mamelles d'un produit qui fera date dans les esprits. D'une part, le jeu impose immédiatement un style graphique reconnaissable qui, s'il s'inspire de codes couleurs et symboles bien connus (à mi-chemin entre Tron et les incas ?), possède une identité assez forte pour s'imposer de lui-même.


D'autre part, les mécaniques du jeu semblent elles aussi rodées pour offrir un challenge digne d'intérêt. On pense évidemment à Ikaruga en voyant le monsieur changer la couleur de son bouclier afin de parer aux attaques noires/rouges et blanches/bleues. Et impossible de ne pas songer à Castlevania pour la partie plateforme, ou encore à Shadow of the Colossus pour le combat de boss (encore une fois, principalement en raison de l’esthétique du jeu). On pourra également citer quelques ressemblances avec Prince of Persia (pour les combats) ou encore Another World d'Eric Chahi pour le côté Out of this world, justement. un festival de refs des plus honorables. 

Bref, de quoi attendre avec une impatience non dissimulée ce nouveau jeu développé par les ptis gars de Housemarque, habitués à nous fournir du soft de qualité (je n'ai pas essayé Dead Nation, mais Super Stardust HD est un assez bon gage de qualité pour que j'ai toute confiance en eux). 

Outland devrait arriver en dématérialisé sur nos consoles entre fin avril et début mai.