jeudi 2 décembre 2010

Déballage : INCEPTION Coffret Blu-ray Collector

En tant que gros fan de Christopher Nolan depuis Memento (que j'ai déjà ans 3 éditions différentes), impossible pour moi de passer à côté de la grosse édition collector du film Inception que propose la Fnac.
Bon, ok, c'est une bonne phrase d'intro un peu moisie et en partie fausse puisque si je suis fan du réal, j'ai totalement zappé les éditions collector de The Dark Knight par exemple (pour le coup, je ne suis même pas sûr d'avoir Insomnia quelque part et je sais que Le Prestige manque encore à ma collection). Mais bon.
  

Tout ça pour dire que le coffret, ressemblant vaguement au gros collector de Blade Runner, est arrivé ce soir à mon domicile, et qu'il a vraiment de la gueule avec sa belle mallette en métal - et non en plastique -, similaire à celle envoyée aux journalistes et autres blogueurs chanceux par le service de presse à l'époque de la sortie ciné.


Un coffret qui me rappelle un peu celui de Lost, chroniqué ici il y a quelques mois, tellement il est blindé de bonus en tous genres. Pour le coup, j'ai refait la même chose avec mes histoires de lettres en rouge, afin de bien montrer en détail le contenu de la bête.


On retrouve donc dans ce coffret deux gros posters du film (A) ainsi qu'une collection de cartes postales promo, chacune dédiées à un personnage du film. Viennent ensuite le comic book "la mission Cobol" (C), servant d'introduction au  métrage, la bande originale composée par Hans Zimmer sur CD (C) et le Blu-ray collector version Ultimate (E), comprenant 2 Blu-Rays, un Dvd et un code pour acquérir le film en téléchargement légal.

Pour finir, on retrouve enfin le dossier de presse (F) et la notice de la dream machine (H). Un DVD supplémentaire (G) est également fourni en plus de celui disponible dans l'édition Ultimate du Blu-Ray. Celui-ci contient les trois featurettes suivantes :
_Un état de réalité propose une visite des lieux de tournage entre Paris et Los Angeles
_Le couloir en rotation s'attarde pour sa part sur la séquence voyant Joseph Gordon-Levitt jouer les Neo dans le couloir du fameux hotel où tout le monde dort (j'ai bien rigolé en apprenant qu'un scène similaire était prévue pour le prochain X-Men : First Class, et qu'ils l'ont retirée parce qu'elle figurait dans Inception !)
_Enfin, En studio avec Hans Zimmer devrait, comme son nom l'indique se pencher sur l'écriture et la mise en boite du soundtrack.


N'oublions pas bien sûr les clés de la mallette et la désormais iconique toupie (J), qui malheureusement ne tourne pas indéfiniment comme dans le film (réalité, quand tu nous tiens...).
De quoi célébrer comme il se doit un film grandiose, qui s'il ne casse aucune barrière scénaristiquement parlant (revoyez par exemple le débridé Dreamscape de Joseph Ruben), apporte encore la preuve de la majesté du cinoche de Nolan et de l'amour du grand public pour un certain cinéma fantastique pourtant si décrié par les producteur gaulois de tous poils (le film n'est pas classé 6ème meilleur film du monde sur IMDB pour rien).

Comme les autres éditions du film, ce coffret sera disponible en magasin dès demain 3 décembre pour 49€ (exclu Fnac donc) et peut se commander avec les frais de port gratos sur le site du dealer culturel pour 10€ de moins (à moins d'une erreur, c'est en tous cas le prix que j'ai payé). (EDIT: enfin, pour le moment il est à nouveau en rupture de stock en ligne. Je vous conseille de vite appeler votre Fnac préférée demain matin pour réserver un exemplaire).

Aucun commentaire: